L’Unicorne n’est plus un mythe chez La Crémière

Publié dans nouveauté, le 10 septembre 2019.

Jeune, j’étais friand de barbotine. Au raisin, c’était ma préférée.

Puis on grandit, on oublie.

J’ai oublié. Délaissé le plaisir de savourer ce délice. C’était jusqu’à ce que ma plus jeune me demande une barbotine un jour. Elle a pris à la cerise. J’ai renoué avec le raisin. Le plaisir. Les souvenirs, les sentiments qui reviennent à la surface de cette substance glacée, rafraîchissante et délicieuse.

Rendre la pareille

Aujourd’hui, c’est à mon tour de faire vivre le bonheur à ma fille.

Elle adore la barbotine. Elle adore les licornes et elle adore son papa.

Chez La Crémière, on a mélangé les trois pour faire plaisir à ma fille. Une saveur de barbotine, Unicorne, qui goûte la barbe à papa. Pas la mienne. La barbe à papa. La vraie.

On lui sert ce délice, orné d’une montagne de crème fouettée onctueuse et délicieuse. Et on agrémente la divine création de formidables et goûteuses perles BOBA, qui contiennent du succulent jus de fruit.

Si les licornes appartiennent à la légende, préparez-vous à ce que l’Unicorne devienne une tradition. Celle qui tisse des liens entre les papas et leurs enfants. Des souvenirs créés pour l’éternité.

Savourer l’Unicorne en tout temps

Une barbotine à la barbe à papa, parée de crème fouettée et de perles BOBA. Est-ce qu’on a besoin d’une occasion spéciale pour savourer ce délice spécial? Pas du tout. On se rend à La Crémière et on crée l’occasion, le moment.

On accompagne sa progéniture, qui à son tour, un jour, se rappellera de bons moments.

La Crémière sait créer ces instants précieux.

Qui sait, un jour, ma fille prendra mon petit-fils par la main et lui fera découvrir les joies de la barbotine. Mais cette fois, exit la cerise et le raisin. Ce sera la joie de découvrir quelque chose de merveilleux. Vive l’Unicorne.

Revenir au blogue